Un terroir

En matière d'appellation d'origine, il n'y a pas de limites administratives, la nature prime.
Le noyer a toujours trouvé sur les terres du Périgord tous les éléments pour y prospérer.

Il prospère essentiellement sur des sols argilo-calcaires du secondaire : terrains du jurassique et du crétacé pour 90 % du terroir. Il se développe aussi sur des schistes fissurés ou gneiss plus compacts au niveau des premiers contreforts du Massif Central.

Sensible au gel, il est soit abrité dans des vallées, soit exposé sur des coteaux à moins de 500 m d'altitude.
Des sols bien drainés, suffisamment profonds, minimum 50 cm ou moins si la roche mère est fissurée, assurent un développement harmonieux du noyer.
Enfin le climat avec une température moyenne annuelle supérieure à 10,5°C et une pluviométrie moyenne annuelle supérieure à 750 mm, optimise la qualité des fruits


Une aire géographique

612 ! c'est le nombre de communes qui constituent l'aire géographique de l’appellation d’origine protégée Noix du Périgord sur les départements de la Dordogne, du Lot, de la Corrèze et de la Charente.
C'est un véritable Bassin de production qui a conféré à la «Noix du Périgord» sa précieuse identité.

Plus d’info sur l’aire géographique de l’AOP Noix du Périgord, cliquez ici !